Cruroplastie ou Lifting crural ou Lifting de cuisses

Raffermit la face interne de la cuisse…

Définition et objectif

Lorsqu'il existe un relâchement de la peau au niveau de la face interne des cuisses, une lipoaspiration isolée ne peut suffire et une remise en tension de cette peau est nécessaire. Il s’agit d’un lifting de la face interne de la cuisse.

L’intervention est indiquée en présence d’un excès cutané net dû à l’âge, à une perte de poids importante ou encore pour la correction réparatrice de certaines liposuccions de la face interne des cuisses.

Principe et cicatrices

Elle débute avec une liposuccion qui permet le dégraissage, et le décollement des tissus sans lésion lymphatique. Il s’ensuit l'ablation de l'excédent de peau et la suspension de la peau en profondeur (au plan aponévrotique sous-jacent).

Il en résulte:

  • soit une cicatrice horizontale, placée dans le slip: c’est le lifting concentrique de face interne de cuisse indiqué en cas d’excès modéré puisqu’il n’agit que sur la partie haute de la cuisse.
  • soit une cicatrice en « T » : à la cicatrice horizontale s’ajoute une composante verticale sur toute la hauteur de la face interne de la cuisse : cette technique est efficace sur toute la longueur de la cuisse mais la cicatrice est visible. Elle est donc avant tout indiquée après les pertes de poids massives ayant entraîné un excès de peau très important.

Le lifting de face interne de cuisse est une intervention très demandée par les patients mais finalement limitée par ses indications, la rançon cicatricielle étant souvent dissuasive.

L’intervention se déroule soit sous anesthésie locale assistée (NLA) pour la technique concentrique plus légère, soit sous anesthésie générale pour la technique en « T ».

Elle dure de 1h30 à 2 heures, et se déroule en ambulatoire, c’est-à-dire, en hospitalisation de jour.